Retour

   

saison 2012/2013


   



le 24 sept. 12
Grande Salle
Vous avez dit classique ? Philippe Berrod & Laurence Malherbe
 


À l’occasion de la sortie de leurs nouveaux albums, le label Cristal Records Classique donne carte blanche à Laurence Malherbe et Philippe Berrod. Ces "agents-doubles" d’exception, pour reprendre le mot de Pierre Bouteiller, oscillent entre musique classique et incartades contemporaines. Ce concert inédit, fidèle à l’esprit du label, aura lieu à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, le 24 septembre prochain.

Philippe Berrod présentera son triptyque autour de la clarinette, dont le deuxième volet intitulé Clarinet Classica sort à l’automne 2012. La soprano Laurence Malherbe présente avec le Quatuor Kadenza et le bassiste Laurent David son travail autour de l’œuvre de Schubert. Son album Schubert Trangression sera disponible dès le 10 septembre. 


programme

> 1ère partie : Le Triptyque de Philippe Berrod
- Clarinet & Electro
Flamands noirs, trio de cor de basset et bande sonore
- Clarinet Latino
Zapping Quartet, clarinette, marimba, percussions et contrebasse
- Clarinet Classica
Clarinette & Quatuor à cordes (membres de l’Orchestre de Paris)
Duo de clarinettes

> 2ème partie, Schubert Transgression
Laurence Malherbe avec le quatuor à cordes Quatuor Kadenza et Laurent David
Schubert, Lieder



20h
 
   



du 27 sept. 12
au 13 oct. 12

Grande Salle
la mouette
texte Anton Tchekhov
avec Christian Benedetti
mise en scène Christian Benedetti
scénographie Christian Benedetti
avec Brigitte Barilley, Christophe Caustier, Philippe Crubézy, Marie-Laudes Emond, Laurent Huon, Florence Janas, Xavier Legrand, Jean Lescot, Jean-Pierre Moulin, Nina Renaux
assistante à la mise en scène Elsa Granat
lumières Dominique Fortin
traduction André Markowicz, Françoise Morvan
 


coproduction : Théâtre-Studio, Théâtre du Beauvaisis – scène nationale de l'Oise (en préfiguration), Pôle culturel d'Alfortville I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



du 28 sept. 12
au 13 oct. 12

Grande Salle
oncle vania
texte Anton Tchekhov
mise en scène Christian Benedetti
avec Pierre Banderet, Brigitte Barilley, Christian Benedetti, Philippe Crubézy, Laurent Huon, Florence Janas, Judith Morisseau, Isabelle Sadoyan
assistante à la mise en scène Elsa Granat
scénographie Christian Benedetti
lumières Dominique Fortin
traduction André Markowicz, Françoise Morvan
 


coproduction : Théâtre-Studio, Théâtre du Beauvaisis–scène nationale de l'Oise (en préfiguration), Pôle culturel d'Alfortville I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet


 
   



le 1 oct. 12
Grande Salle
Orchestre de Chambre Nouvelle Europe
 


programme

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) 
Pezzo Capriccioso pour violoncelle et cordes op. 62
Dimitri Maslennikov, violoncelle

- Piotr Ilitch Tchaïkovski
Sérénade pour cordes en Ut majeur, Op.48 

- Dimitri Chostakovitch (1906-1975) 
Symphonie de chambre en ut mineur, op. 110A (Orchestration Rudolph Barchaï) 

- Evgueni Galperine (1975- ) 
Par coeur
Bastien de Beaufond, trompette 


Trois siècles, trois compositeurs, trois moments dans l’histoire de la Russie.
Romantique et généreuse, la Russie blanche du XIXe siècle – celle de Tchaïkovski. Tragique et souffrante, la Russie rouge du XXe siècle – celle de Chostakovitch. Enfin la Russie contemporaine, engagée dans une histoire nouvelle dont on ne peut encore deviner le chemin – celle de Galperine.
Un programme ancré dans ma culture musicale slave, un choix qui renvoie aussi aux passions et influences que m’ont transmises ceux, professeurs et amis, que j’ai côtoyés au fil de mes années moscovites. Nicolas Krauze

ORCHESTRE DE CHAMBRE NOUVELLE EUROPE
direction, Nicolas Krauze
solistes, Dimitri Maslennikov, Bastien de Beaufond et Sergei Nakariakov

20h
 
   



du 18 oct. 12
au 27 oct. 12

Grande Salle
miss knife chante olivier py
musiques Jean-Yves Rivaud
chant Olivier Py
textes Olivier Py
musiques Stéphane Leach
piano Stéphane Leach
batterie Julien Jolly
saxophone 41018 Olivier
contrebasse Sébastien Maire
lumières Bertrand Killy
costumes Pierre-André Weitz, Nathalie Bègue
 


production : Les Visiteurs du Soir I coproduction : Odéon-Théâtre de l'Europe I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



le 22 oct. 12
Grande Salle
récital Pianissimes Guillaume Coppola
 


"Il chante en parfait belcantiste, il a un son, un sens de la couleur et des lignes, des fulgurances poétiques qui sont déjà bien plus que des promesses" écrit Alain Lompech à l'occasion de la sortie de son CD Liszt (Diapason d'Or novembre 2009).
Olivier Bellamy l’a sélectionné parmi les 10 stars de demain en janvier 2011 dans Classica, soulignant "son engagement passionné et son cantabile frémissant".

Ancien élève de Bruno Rigutto, Nicholas Angelich, Christian Ivaldi et Marie-Françoise Bucquet, Guillaume Coppola a aussi suivi les masterclasses de Jean-Claude Pennetier, Dominique Merlet, Dmitri Bashkirov et Léon Fleisher. A 33 ans, il donne déjà de nombreux concerts en France (Cortot, Folles journées, Roque d'Anthéron, Festival Chopin, Festival des Serres d’Auteuil, Festival de Sceaux...) et à l'étranger (Pays-Bas, Suisse, Italie, Allemagne, Finlande, Pologne, Roumanie, Chine...). Comme tous les concerts Pianissimes, celui-ci sera sans entracte et sera suivi d'un cocktail ouvert à tous permettant au public d'échanger et de rencontrer l'artiste de façon informelle, à l’occasion de la sortie de son nouveau CD consacré à Granados (label Eloquentia).

programme

- Claude
Debussy
La Puerta del vino, Bruyères, Brouillards, La Terrasse des audiences du clair de lune, Feux d'artifice (extraits des Préludes)

- Frédéric Chopin
Polonaise op.26 n°1, Impromptu n°2 op.36, Fantaisie-Impromptu

- Enrique Granados
Danzas españolas n° 1, 2, 5, 12, Allegro de Concierto

informations complémentaires :
www.guillaumecoppola.com
www.lespianissimes.com
www.eloquentia.fr



20h
 
   



du 13 nov. 12
au 18 nov. 12

Grande Salle
übü király
texte Alfred Jarry (ubu roi)
mise en scène Alain Timar
scénographie Alain Timar
avec Áron Dimény, Csilla Albert, Csilla Varga, Emoke Kató, Eniko Györgyjakab, Ervin Szucs, Júlia Laczó, Loránd Vatá, Loránd Farkas, Sándor Keresztes, Tünde Skovrán, Zsolt Bogdán
 


production : Théâtre hongrois de Cluj (Teatrul Maghiar de Stat Cluj) – Roumanie I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



du 23 nov. 12
au 2 déc. 12

Grande Salle
les enfants terribles
opéra de Philip Glass
d'après le roman de Jean Cocteau
direction musicale Emmanuel Olivier
mise en scène Stéphane Vérité
avec les chanteurs Guillaume Andrieux, Chloé Briot, Amaya Dominguez, Olivier Dumait
pianos Anne-Céline Barrère, Nicolaï Maslenko, Emmanuel Olivier
adaptation Susan Marshall, Philip Glass
scénographie et lumières Stéphane Vérité
costumes Hervé Poeydomenge
conception des images numériques Stéphane Vérité
production des images Romain Sosso
 


coproduction : Opéra national de Bordeaux, Teatro Arriaga de Bilbao I avec le soutien de Dicréam et de la Spedidam I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



le 26 nov. 12
Grande Salle
Les suites de Bach par François Rabbath
 


La contrebasse s’émancipe avec François Rabbath.

"Mais Rabbath est bien un phénomène : et il ne serait pas risqué d’avancer que très peu sinon aucun bassiste avant lui ou depuis n’ait hissé l’état de l’art à une telle apogée de sophistication technique – et aucun avec autant d’élégance et de charme." (Financial Times – Dominic Gill)

À l’âge d’or de la chanson française, il a accompagné les plus grands : de Piaf à Aznavour, de Brel à Barbara en passant par Oum Khalsoum et Michel Legrand. Interprète et compositeur éclectique, il a créé sa méthode d’apprentissage de la contrebasse, véritable référence aux États-Unis. Sous son influence, la contrebasse s’émancipe pour devenir un instrument soliste à part entière, au même titre que le violoncelle. L’interprétation des Suites de Bach était la grande ambition de François Rabbath.

programme
François Rabbath contrebasse
Sylvain Rabbath piano

- Œuvres de François Rabbath : Poucha-Dass, Retba, Équation, Le Cri de Venise (avec Frank Proto), Chasse à courre
- Bach : 1ère Suite : Sarabande, Menuet I & II, Gigue
- 9 Variations sur le thème : 24ème Caprice de Paganini (Frank Proto, François Rabbath)
- Night and Day : Cole Porter
- Samir : François Rabbath
- Bach : 5ème Suite

durée 1h30



20h
 
   



le 3 déc. 12
Grande Salle
1001 Notes à l'Athénée
 


1001 Notes en Limousin invite Juliette Hurel, Natacha Kudritskaya et la nouvelle génération de musiciens.

1001 Notes multiplie les actions pour soutenir les jeunes artistes. En 2009, 1001 Notes lance la collection 1001 Notes, avec le projet du Maître et l’Élève. Fort du succès de ce dernier, 1001 Notes décide de confirmer son soutien aux jeunes artistes et d’enregistrer le premier disque de la pianiste Natacha Kudritskaya consacré à Rameau. Soirée réservée aux partenaires et aux adhérents 1001 Notes.

programme

- Raphaël Mata (guitare) (première partie)

- Juliette Hurel (flûte), Joséphine Olech (flûte), Sélim Mazari (piano)
Doppler Duettino hongrois, fantaisie pastorale hongroise
Dohnanyi Aria
Bartok Suite paysanne hongroise
Doppler andante et rondo

- Natacha Kudritkaya (piano)
Suites de Rameau


concert uniquement sur invitation, plus d'informations ici



20h
 
   



du 5 déc. 12
au 15 déc. 12

Grande Salle
la voix humaine
opéra de Francis Poulenc
d'après la pièce de Jean Cocteau
mise en scène Vincent Vittoz
avec Stéphanie d'Oustrac
piano Pascal Jourdan
scénographie Amélie Kiritzé-Topor
costumes Sylvie Ayrault, Christel Desjardin
lumières Roberto Venturi
 


production déléguée : Carte Blanche Musique I coproduction : Le Théâtre musical de Besançon I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet I avec l'aimable autorisation de M. Pierre Bergé, président du Comité Jean Cocteau
 
   



le 10 déc. 12
Grande Salle
Cordes sensibles
 


Quatuor Talich

programme

Jan Talich violon
Roman Patocka violon
Vladimír Bukac alto
Petr Prause violoncelle

Claude Debussy (1862-1918) Quatuor à cordes en sol mineur, op. 10
Maurice Ravel (1875-1937) Quatuor à cordes en fa majeur
Antonin Dvorák (1841-1904) Quatuor à cordes n°12 en fa majeur "Américain", op. 96, B 179

Debussy, Ravel, treize ans d'écart : on pourrait croire deux frères que la vie sépare... Ils appartenaient à la même famille musicale, capables d'affronter les audaces de l'avant-garde sans jamais perdre le fil des émotions : une véritable complicité les unissait.

Les Talich, dans leur tout récent enregistrement de ces œuvres pour La Dolce Volta, apportent un éclairage nouveau à ces deux œuvres parvenant à prolonger la tradition de cette musique, tout en y mêlant leur personnalité, celle d’une des plus prestigieuses formations d’Europe de l’est.

Avec Dvorák, les Talich offrent des interprétations pétries de culture. Synthèse des tempéraments viennois et tchèques, la douceur des archets, les frémissements de leur chant appartiennent à leur sensibilité unique. Une expérience "typée" qu’il faut connaître.

informations complémentaires :
www.quatuortalich.com
www.ladolcevolta.com


durée 1h45



20h
 
   



le 13 déc. 12
Grande Salle
Tale of Voices fête Noël
 


L'histoire de Tale Of Voices est un conte de Noël.
KJ, Wesley, Manu Vince, Skeud, Leo, Kevon et Fey B se rencontrent très jeunes et partagent la même passion. Le gospel réunit ce septet a capella dont la rythmique est cette percussion vocale que l'on appelle human beat box.

Leurs références ? Take 6 bien sûr, mais également Bobby Mc Ferrin et le groupe américain a capella Committed.
La révélation pour le milieu musical se fait lorsque Tale Of Voices participe à l'émission de France 2 Sing Off 100% Vocal. Le groupe fait forte impression dès le premier prime time, chante avec Michel Jonasz et remporte la finale grâce aux votes du public.
Après le succès de l'émission, ils enregistrent leur premier album chez Columbia (Sony), suivi d'un second album sur un format plus inhabituel : des chansons de Noël.

Ce concert vous permettra de redécouvrir les standards de Noël : Petit papa Noël, Douce nuit et Mon beau sapin, ainsi que d'autres nombreuses chansons intemporelles.



20h
 
   



du 20 déc. 12
au 13 janv. 13

Grande Salle
croquefer/tulipatan
opéras bouffe de Jacques Offenbach
direction musicale Christophe Grapperon
mise en scène Jean-Philippe Salério
avec la Compagnie Les Brigands
avec Emmanuelle Goizé, Flannan Obé, Loïc Boissier, Lara Neumann, Olivier Hernandez/François Rougier
orchestration Thibault Perrine
chef de chant Nicolas Ducloux
scénographie et lumières Thibaut Fack
costumes Élisabeth de Sauverzac
chorégraphie Jean-Marc Hoolbecq
 


production : Compagnie Les Brigands | coproduction : La Coursive-scène nationale La Rochelle, Centre des bords de Marne | avec le soutien de la DRAC Île-de-France et de la SPEDIDAM | coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



du 18 janv. 13
au 27 janv. 13

Grande Salle
en attendant godot
texte Samuel Beckett
mise en scène Bernard Levy
avec Gilles Arbona, Thierry Bosc, Garlan Le Martelot, Georges Ser, Patrick Zimmermann
assistant à la mise en scène Jean-Luc Vincent
chorégraphie Jean-Claude Gallotta
décor Giulio Lichtner
lumières Christian Pinaud
son Marco Bretonnière
costumes Elsa Pavanel
assistante costumes Séverine Thiébault
maquillages 41018 Bérangère
 


production déléguée en 2009 : MC2 Grenoble I production déléguée pour la reprise : Scène nationale de Sénart I coproduction : MC2 Grenoble, Le Parvis-scène nationale de Tarbes, Scène nationale de Sénart, Cie Lire aux Éclats I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



le 4 févr. 13
Grande Salle
Ingrid Fujiko Hemming - récital de piano
 


"Le secret de son charme ? Fujiko ne fait pas que jouer du piano ; à travers sa musique, elle aime et nous entraîne dans une rêverie romantique dans le but de découvrir et de révéler les beautés et les intentions de la musique." (Gramophone)

Ingrid Fujiko Hemming, pianiste au style extraordinaire et distinctif, joue Rachmaninoff, Mussorgski, Chopin et Liszt. Sa pièce de prédilection, La Campanella, a su toucher le cœur de spectateurs du monde entier.

programme

Rachmaninoff Morceaux de fantaisie Op.3 No.2 Prélude, 13 Préludes Op.32 No. 5
Mussorgski Les Tableaux d'une exposition
Chopin 12 Études, Op. 25, Fantaisie-Impromptu Op.66
Liszt Un Sospiro S.144-3, La Campanella S.141-3

durée 1h50 avec entracte

20h
 
   



du 7 févr. 13
au 16 févr. 13

Grande Salle
fin de partie
texte Samuel Beckett
mise en scène Bernard Levy
avec Gilles Arbona, Thierry Bosc, Annie Perret, Georges Ser
assistant à la mise en scène Jean-Luc Vincent
décor Giulio Lichtner
lumières Christian Pinaud
son Marco Bretonnière
costumes Elsa Pavanel
assistante costumes Séverine Thiébault
maquillages 41018 Bérangère
 


production déléguée : Scène nationale de Sénart I coproduction : Scène nationale de Sénart, Cie Lire aux Éclats I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



du 21 févr. 13
au 2 mars 13

Grande Salle
histoire du soldat
avec Thomas Fersen
scénographie Gaëlle Thomas
lumières Bernard Revel
vidéo Wilfried Wendling
conte musical d' Igor Stravinski
texte Charles-Ferdinand Ramuz
mise en scène Roland Auzet
 


spectacle sur une idée de Roland Auzet
production déléguée : Théâtre de la Renaissance, scène conventionnée théâtre et musique–Oullins/Grand Lyon I coproduction : Théâtre Vidy-Lausanne, Act-Opus I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet


 
   



du 21 mars 13
au 13 avr. 13

Grande Salle
le prix des boîtes
texte Frédéric Pommier
mise en scène Jorge Lavelli
avec Catherine Hiegel, Francine Bergé, Arié Elmaleh, Raoul Fernandez, Liliane Rovère, Sophie Neveu
 


production : Robin production, le méchant théâtre I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
   



le 25 mars 13
Grande Salle
Pedro Soler & Philippe Mouratoglou - Albéniz et le flamenco
 


Rumores de la caleta (guitare flamenca et guitare classique)

Né de la rencontre entre Philippe Mouratoglou et Pedro Soler, le spectacle Rumores de la Caleta est un dialogue entre deux maîtres de la guitare - classique pour l’un, flamenca pour l’autre – aux parcours très différents.
Rumores de la Caleta
est l’extrait le plus connu de Recuerdos de Viaje op. 71 (1887) d’Isaac Albéniz, inspiré par la musique populaire espagnole et notamment  le flamenco. Certaines de ses suites semblent avoir été composées pour et à la guitare alors qu’Albéniz composait au piano dans le plus grand respect des formes originales (sevillanas, malaguenas, bulerias…). Ce sont paradoxalement les transcriptions pour la guitare par Francisco Tarrega qui l’ont rendu célèbre. Philippe Mouratoglou a fait à son tour une transcription rigoureuse d’Albéniz.
Rigueur et talent caractérisent l’approche et le jeu de ces deux guitaristes. Leurs cultures et leurs styles se révèlent formidablement complémentaires.

programme

-
Rumores de la Caleta (Albéniz) et Fandango (flamenco)
- Cordoba (Albéniz) et Soleares (flamenco)
- Sevilla (Albéniz) et Sevillanas (flamenco)
- Zapateado, solo Pedro Soler
- Leyanda (Albéniz) et Granaïna (flamenco)
- Percussion study n°1 (Arthur Kampela) , solo Philippe Mouratoglou
- Malagueña (Albéniz) et Malagueña + Buleria (flamenco)
- Cuba (Albéniz) et Guajira (flamenco)
- Tango (Albéniz) et Garrotin (flamenco)

durée 1h30 sans entracte



20h
 
   



du 20 avr. 13
au 26 avr. 13

Grande Salle
blanche-neige
opéra de Marius Felix Lange
d'après le conte des frères Grimm
direction musicale Vincent Monteil
mise en scène Waut Koeken
avec l' Orchestre Lamoureux
avec Kristina Bitenc, Hubert Claessens, Marie Cubaynes, Laurent Deleuil, Jérémy Duffau, Guillaume François, Anaïs Mahikian, Alexander Schuster, Sahara Sloan, Sévag Tachdjian, Andrey Zemskov
décor Florian Angerer
lumières Glen D'haenens
costumes Carmen Van Nyvelseel
traduction 41018 Benjamin
 


production : Opéra national du Rhin I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet


 
   



du 14 mai 13
au 19 mai 13

Grande Salle
ariadne auf naxos
opéra de Richard Strauss
livret Hugo von Hofmannsthal
direction musicale Maxime Pascal, Alphonse Cemin
avec Virgile Ancely, Damien Bigourdan, Élise Chauvin, Cyrille Dubois, Julie Fuchs, Marc Haffner, Vladimir Kapshuk, Thill Mantero, Clémentine Margaine, Camille Merckx, Norma Nahoun, Léa Trommenschlager
 


production : Le Balcon | avec le soutien de la fondation Orange | coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet


 
   



du 23 mai 13
au 8 juin 13

Grande Salle
l'autre monde ou les états et empires de la lune
texte d'après Savinien de Cyrano de Bergerac
avec Benjamin Lazar
mise en scène Benjamin Lazar
avec ensemble La Rêveuse
dessus et basse de viole Florence Bolton
recherche musicale Florence Bolton, Benjamin Perrot
théorbe Benjamin Perrot
regard sur la mise en scène Louise Moaty
scénographie et costumes Adeline Caron
maquillages Mathilde Benmoussa
 


coproduction : Théâtre de l'incrédule, Académie Bach d'Arques-la-Bataille I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
 
Partagez nous sur
  • facebook
  • twitter
  •  
  • youtube