actu
 
Suite au renforcement du plan Vigipirate au niveau "Alerte Attentat", toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main ou petit sac à dos) se verra interdire l'accès à l'enceinte du théâtre. Nous vous remercions pour votre compréhension.
 
en ce moment

Expositions à la BNF: Eloge de la rareté, Alix Cléo Roubaud photographies...

conférences, soirées privées, cocktails, concerts et tournages...
le blog de l'athénée

Trois Soeurs, une pièce de Tchekhov mise en scène par Christian Benedetti, commence ce soir à l’Athénée.

Lorsque je suis passée dans la salle mardi, alors que l’équipe artistique venait d’arriver au Théâtre, ça parlait trajectoire de landau, chaise manquante et niveau de voix. Et puis ça parlait aussi de choses bizarres...

Petit aperçu, sachant que certaines phrases figurent dans le texte de Tchekhov, et d’autres non (je vous laisse deviner) :


“C’est Boule et Bill, c’est Tic et Tac, c’est Snoop et Dog !”

Avec moustache ou sans moustache, je suis content pareil.”

“On m’appelle le Sébastien Loeb du landau.”

Un baron de plus ou de moins, quelle importance ?”

Ma femme c’est ma femme, ce n’est pas un être humain.”

“– Comment va la santé ? – Comme dans de la vaseline.”

“Ma femme, elle fait le pot-au-feu.”

“Bon allez, tu sais quoi, je m’en vais. J’en ai assez de vous tous.”

Pour n’entendre que le texte de Tchekhov, c’est à partir de ce soir à l’Athénée !

Clémence Hérout

 
suivez-nous sur