25 > 30 janvier 2019 réserver
grande salle • 2h20 avec entracte
opéra en 3 actes d' Haendel
direction musicale Jérôme Correas
mise en scène Bernard Levy
avec Les Paladins


avec Amel Brahim-Djelloul, Aurélia Legay, Rodrigo Ferreira, Séraphine Cotrez

scénographie Alain Lagarde
lumière Christian Pinaud
costumes Nathalie Prats-Berling

production déléguée : Les Paladins I coproduction : Théâtre-Sénart - Scène Nationale, Opéra de Massy, CDBM Le Perreux, Arcadi Île-de-France, Compagnie Lire aux éclats I avec le soutien du Conseil régional d’Île-de-France, de l’Arcadi Île-de-France, de l’ADAMI dans le cadre du dispositif 365, de la Fondation Singer-Polignac I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet


l'amour avec philtres

Hélas, contrairement à ce que l’on prétend, les amoureux ne sont pas seuls au monde. Si Amadigi et Oriana n’étaient pas si désirables, peut-être pourraient-ils s’aimer à loisir. Mais, malheur à eux, ils vont déchaîner les ardeurs d’un puissant prince et d’une sublime sorcière… Vengeances, complots, combats singuliers, ténébreux esprits et “fontaine de l’amour véritable”, l’opéra de Haendel déchaîne les forces les plus passionnelles, et fait jaillir les plus déchirantes incantations. “Le grand nombre de situations fortes, voire extrêmes, contenues dans cet opéra élimine les instants décoratifs au profit d’une tension constante”, indique le directeur musical Jérôme Correas. Expert éclairé des œuvres lyriques des XVIIe et XVIIIe siècle, le chef des Paladins rencontre pour la première fois le metteur en scène Bernard Levy, bien connu des spectateurs de l’Athénée. Après avoir touché aux splendeurs du baroque dans Didon et Énée, ce dernier trouve ici l’occasion de “réinterpréter les codes de l’opéra de magie pour les mettre au service d’une esthétique contemporaine très épurée, sans perdre la féérie propre à cette histoire.” Une histoire d’amour, qui est aussi un opéra de la jalousie, tra­versé par la souffrance que ressentent les bourreaux, tout comme leurs victimes.”

 
dates et horaires des représentations
autour du spectacle :
préludes

Le musicologue Charles Arden vient nous éclairer sur l'œuvre une heure avant la représentation, en salle Christian-Bérard de 19h à 19h30.

mercredi 30 janvier 2018 > entrée libre