6 > 11 avril 2018 réserver
grande salle • 1h
musique Michaël Levinas
mise en scène Lilo Baur
direction musicale Pierre Roullier
avec l' Ensemble 2e2m


livret Michaël Levinas d’après un conte persan de Farid Al-Din Attar dans l'adaptation de Jean-Claude Carrière

avec la soprano Raquel Camarinha
avec le comédien Lucas Hérault
avec le narrateur Hervé Pierre, sociétaire de la Comédie-Française

assistant à la mise en scène Frédéric Taieb
costumes Agnès Falque
décor Bernadette Beaudet, Jean-Pierre Van Wambeke
lumière Gilles Gentner
réalisation informatique musicale Max Bruckert
son Étienne Graindorge

production : 2e2m I coproduction : Grame, Centre national de création musicale I avec le soutien du FCL, Fonds de création lyrique, et de la Spedidam I remerciements à Henri Selmer Paris I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet


Un voyage onirique aux rives de l'Orient avec la soprano Raquel Camarinha, nominée aux Victoires de la Musique 2017, et les comédiens Lucas Hérault et Hervé Pierre, sociétaire de la Comédie-Française.

Quoi de plus attirant pour un compositeur qu’une conférence d’oiseaux ? D’autant que ceux-ci sont issus d’un classique de la littérature persane, œuvre du grand poète soufi Farid Al-Din Attar, et qu’ils ont traversé à tire-d’aile les siècles et les continents.

Dans l’adaptation faite par Jean-Claude Carrière pour Peter Brook, on retrouve les oiseaux réunis, en quête de leur roi, le mystérieux Simorgh. Une figure presque divine, qui, au terme du voyage, s’avèrera plus proche que l’on ne l’avait crue, prouvant que le chemin le plus court vers soi-même passe souvent par le tour du monde… 

Pour mettre en musique ce voyage spirituel, Michaël Lévinas a imaginé “une forme musicale lyrique narrative composée sur un livret et générée par des transformations lentes des scènes et des espaces. La salle de théâtre est comme sculptée acoustiquement. Le lieu est en continuelle transformation, et envahi par les cris et interpellations des oiseaux.” Il retrouve sa complice du Petit Prince, la metteure en scène Lilo Baur, qui trouve ici la matière de préoccupations fort contemporaines : “la quête de l'identité, le choc des civilisations, l’interrogation sur les relations entre le politique et le religieux, le féminin et le masculin.”

 
dates et horaires des représentations
autour du spectacle :
préludes
Le musicologue François Lafon vient nous éclairer et donner des clés sur l'œuvre une heure avant la représentation, en salle Christian-Bérard de 19h à 19h30.
mercredi 11 avril 2018 >  entrée libre
 
on en parle...
Quelle œuvre étonnante ! Dirigé par Pierre Roullier, l’Ensemble 2e2m fait léviter La Conférence des oiseaux de Michaël Levinas. Autour de la soprano Raquel Camarinha, huppe charismatique et inquiétante, toute la troupe s’ingénie à faire vivre les oiseaux, avec de petits gestes d’une grande justesse, des costumes transformistes, et de fascinants alliages de timbres instrumentaux. T T T - Télérama -
"Une poésie sonore et une écriture amoureuse qui ouvrent des espaces de rêve, servies avec délicatesse et précision par la mise en scène stylisée de Lilo Baur, l'exécution ciselée de l'Ensemble 2e2m dont les musiciens révèlent des talents insoupçonnés de mimes, et la présence irradiante de Raquel Camarinha." - Le Figaro -
"Raquel Camarinha, soprano aguerrie d’une plastique toujours expressive et vocalement assurée, tient avec ardeur la partie de chant soliste. Excellente participation des deux comédiens, Lucas Hérault et Hervé Pierre. Les huit composants de l’ensemble 2e2m ne manquent pas à leur mission sous la battue efficace de Pierre Roullier." - Concert Classic -
"Une partie électroacoustique importante interagit également avec les instruments sur scène, tandis que les effets de réverbération et spatialisation sont réalisés en direct – Max Bruckert et Ėtienne Graindorge aux manettes – pour 'sculpter acoustiquement la salle de théâtre' nous dit Levinas. Cette mise en tension d’un espace mouvant dans lequel s’immerge le spectateur décuple la dimension théâtrale, lui donnant tout à la fois son souffle, sa profondeur et son élévation." - Resmusica -