loading
  • Oh-la-la oui oui - teaser
  • J'ai fait ça en douce
    Et j'ai connu sur le gazon 
    La grande secousse 
    Et le fameux petit frisson

    C’est au sein de la compagnie les Brigands que les spectateurs ont découvert les chanteurs Emmanuelle Goizé et Gilles Bugeaud et leur complice, le metteur en scène Stéphan Druet. Fine équipe qui se retrouve aujourd’hui associée à un trio de jazz manouche pour servir un répertoire jubilatoire : celui de la chanson de l’Entre-Deux-Guerre. Bref répit entre deux carnages, la période débridée a vu naître le swing, la gloire de Mistinguett, Maurice Chevalier, Joséphine Baker et l’apogée  de Django Reinhardt…

    Extraits de comédies musicales ou d’opérettes, pépites puisées dans les revues, trésors et classiques composent ici "un tour de chant tour à tour sentimental, coquin, insouciant, électrique, mélancolique et bucolique, à l’époque de ces folles années durant lesquelles Paris dansa sur un volcan." Loin cependant de toute nostalgie, le quintette donne une lecture actuelle de chansons “au style sans détour, sans censure, jamais banal, jamais grossier, qui continuent de nous étonner par leur humour”.

    De quoi anticiper une soirée de plaisirs et de marrants badinages. Aura-t-on deux amours couchés dans le foin dans un beau débit de lait ? Oh-la-la, oui oui !

  • production déléguée : Quand on est trois I avec le soutien de l'Adami et de la Spedidam I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Partagez nous sur
  • facebook
  • twitter
  •  
  • youtube