Athénée Théâtre Louis-Jouvet | Stanislas de Barbeyrac et Alphonse Cemin

Stanislas de Barbeyrac et Alphonse Cemin

Alphonse Cemin, Stanislas de Barbeyrac


partager sur :
piano Alphonse Cemin
ténor Stanislas de Barbeyrac


Production : Le Balcon
Coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
Avec le soutien de la Karolina Blaberg Stiftung

Programme
Francis Poulenc/ Guillaume Apollinaire

Banalités (1940)
1 Chanson d’Orkenise
2 Hôtel
3 Fagnes de Wallonie
4 Voyage à Paris
5 Sanglots
10’00

Roger Quilter / Anonyme
Weep you no more (1907)
Ivor Gurney / John Fletcher
Sleep (1920)
Roger Quilter / Wiiliam Shakespeare
Come away, Death (1905)
Benjamin Britten / Louis McNeice
Cradle song (1940)
15’00

George Benjamin
Meditation on Haydn’s name (1982)
3’30

Benjamin Britten / Arthur Rimbaud
Les Illuminations (1939)
I - Fanfare
II - Villes
III a - Phrase
III b - Antique
IV - Royauté
V - Marine
VI - Interlude
VII - Being Beauteous
VIII - Parade
IX - Départ
25’00

Longtemps considéré comme un espoir de la scène lyrique française, Stanislas de Barbeyrac éclaire aujourd’hui de son talent les productions d’opéra auxquelles il participe. Le ténor au timbre clair et à la présence scénique affirmée, vainqueur du concours Reine-Elisabeth en 2011, mais aussi révélation artiste lyrique en 2014, Tamino de référence dans La Flûte enchantée de Mozart, développe un répertoire essentiellement français, passant de Rameau à Ravel dans les maisons d’opéra internationales -tout en restant solidement ancré à Bordeaux, sa ville d’origine, où il a récemment interprété Don José ou Pelléas.

Accompagné par Alphonse Cemin, pianiste mais aussi cofondateur du Balcon, ensemble polymorphe au sein duquel il participe à tous les projets, le ténor chantera du Poulenc mais ouvrira aussi sa balade lyrique aux compositeurs britanniques Roger Quilter, Ivor Gurney ou encore Benjamin Britten.
 

 

on en parle...
"C'est un beau duo qui nous propose d'enchanter l'Athénée cette semaine" TTT - Télérama -
"Stanislas de Barbeyrac et Alphonse Cemin parlent au cœur et à l’esprit" - Olyrix -
"un public sous le charme d’un duo que l’on espère pouvoir vite réentendre" - Concertclassic -


photos