Athénée Théâtre Louis-Jouvet | Salomé
grande salle • 2h • théâtre musical
partager sur :
Les représentations sont reportées les 25, 26, 29 et 30 juin.
d'après Richard Strauss
musique et direction musicale Roman Lemberg
mise en scène Franziska Kronfoth
chorégraphie Brigitte Cuvelier
scénographie et costumes Christina Schmitt
vidéo Āris Matesovičs
dramaturgie Maria Buzhor
lumières Georg Schütky
assistant à la mise en scène Konstantin Züllich
assistant régisseur Erhard Hochörtler
assistante costumes Wieland Lemke


avec Brigitte Cuvelier, Wieland Lemke, Gina-Lisa Maiwald, Āris Matesovičs , Maria Buzhor, Franziska Kronfoth
chant Vera Maria Kremers, Angela Braun, David Ristau
alto Louis Bona
électronique Artūrs Čukurs
percussions Tom Goemare
piano Roman Lemberg

production : Hauen & Stechen
coproduction et coréalisation :
Athénée Théâtre Louis-Jouvet
Hauptstadtkulturfonds Berlin 

Après leur fort remuante Carmen, les jeunes artistes du collectif berlinois Hauen und Stechen, habitué des scènes allemandes des plus prestigieuses comme des repaires les plus underground, proposent leur version de Salomé. Une très libre adaptation de Richard Strauss, qui convoque aussi Wilde et Flaubert, pour un spectacle “entre musique et danse, qui est à la fois un film, un voyage, une foire, et une danse macabre.” Attachez vos ceintures, la soirée promet d’être turbulente.

Les représentations initialement prévues au mois de mars sont reportées les 25, 26, 29 et 30 juin.

Mot du collectif Hauen und Stechen

« Certaines choses doivent être dévoilées, certaines restent dans l’obscurité…mais qui en décide ? Dans le mythe tragique de Salomé, le privé est politique -en particulier lorsque le désir s’expose sur scène. D’un coup d’aile, le fantôme de Loïe Fuller lève soudain le rideau sur un kaléidoscope de voiles et de serpents. Car Salomé n’est pas seule ici : ses incantations se multiplient dans les illustres réinterprétations qui explorent les secrets de l’amour et de la mort. Ces voix multipliées deviennent une force polyphonique et émancipatrice, dont la lune est le témoin brillant et silencieux. »