loading
  • extraits de L'Asticot de Shakespeare
  • On connaissait peut-être Clémence comme un personnage des Enfants du Soleil, mais, n'en déplaise à son avatar, Clémence Massart est elle-même un personnage à part entière.

    Ici metteur en scène, Philippe Caubère réclame même "qu'on vienne voir Clémence comme on irait voir le dernier panda vivant au jardin zoologique de Vincennes, le tableau interdit de Courbet, "L'Origine du Monde" au Musée d’Orsay, un ultime concert des Rolling Stones ou de Johnny Hallyday, Arletty, Fréhel, Zouc ou Fernandel. Elle est de cette race-là, de cette époque et de cet âge. Alors qu'elle a le nôtre."

    Dans une sarabande "infernale, comique, tragique, musicale" et pas piquée des vers, elle rencontre Hamlet, croise Baudelaire, Giono, Jankélévitch, Jean-Roger Caussimon et bien d'autres, réunis avec entrain et accordéon pour faire un pied de nez à la grande Camarde, pour faire couic et le grand saut, en se régalant de pissenlits mangés par la racine, et en se marrant à en mourir.

  • production : La Comédie Nouvelle avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication I coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet



Partagez nous sur
  • facebook
  • twitter
  •  
  • youtube