Athénée Théâtre Louis-Jouvet | L'Image
salle Christian-Bérard • 1h00
partager sur :
texte Samuel Beckett
mise en scène Jacques Osinski
avec Denis Lavant


lumières Catherine Verheyde

production : compagnie l’Aurore Boréale  
coréalisation : Athénée Théâtre Louis-Jouvet
La compagnie L’Aurore Boréale est subventionnée par la DRAC-Île de France.
Le texte est édité aux éditions de Minuit.

Voyage autour de mon crâne

On ne le disputera pas : mieux vaut une « foirade » de Beckett que la réussite de quelqu’un d’autre. En marge des romans et des grandes pièces, on trouve dans l’œuvre quelques menus trésors : des bribes révélées, des éblouissements, une phrase longue de dix pages… Des textes épars qui révèlent peu à peu un paysage mental, au fil des chiens, des sandwiches, des crânes, des perches tendues, des lampes torches… Poursuivant leur compagnonnage au long cours avec Samuel Beckett entamé avec Cap au pire, Denis Lavant et Jacques Osinski feront entendre quelques-uns de ces brefs textes de l’immense minéral irlandais : L’Image, et quelques magnifiques « foirades ». Des joyaux bruts, que Jaques Osinski revendique d’aborder « un peu comme des enfants qui jouent, qui jouent à mourir pour mieux revivre ensuite. On n’est pas encore mort tant qu’on peut parler de la mort, et c’est bien vers la vie que j’ai envie d’aller. Pour moi, ce spectacle sera comme un impromptu, un moment musical où il s’agit de saisir une beauté fugace. Impromptu traversé par deux obsessions qui sont aussi, pour moi, celles du théâtre : la quête du moment parfait et le besoin d’arrêter le temps. »
toutes nos ressources pour ce spectacle
autour du spectacle
dialogue
Rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation.
jeudi 3 juin > entrée libre
 
photos